Lapin nain espérance de vie : tout ce qu’il faut savoir


Le lapin nain est connu pour être mignon, joueur et intelligent. Mais il est aussi fragile. Quelle est alors son espérance de vie moyenne ?

Le lapin nain a été créé par les Anglais les années 1880. Il est issu du lapin Polonais et porte le gène du nanisme. Mignon, adorable et intelligent… voilà les mots les plus fréquemment utilisés pour définir son caractère. C’est pourquoi il est très apprécié en tant qu’animal de compagnie ou de concours. Cependant, il est aussi fragile. Jusqu’à quel âge peut-il alors vivre ?

Connaître le lapin nain

Le lapin nain est une race de petit lapin qui suscite beaucoup d’engouement en tant qu’animal de compagnie. Il possède une apparence mignonne. Il se distingue par sa petite taille, son corps compact et ses oreilles courtes de forme arrondie. Ce lapin se décline dans une variété de couleurs et de motifs. Cela apporte une touche de diversité et de beauté à une race déjà charmante.

Avec ses caractéristiques adorables, il est très apprécié par les familles. C’est une boule de poils qui fait le bonheur des personnes en quête d’un compagnon doux et facile à entretenir.

Au niveau du comportement, cet animal est généralement docile et sociable. Ainsi, il peut être facilement apprivoisé. À souligner que ce lapin peut très bien vivre en intérieur.

L’espérance de vie du lapin nain

L’espérance de vie moyenne d’un lapin nain est de 8 à 12 ans. Certains individus peuvent cependant vivre jusqu’à plus de 15 ans. La longévité de l’animal dépend en réalité de plusieurs facteurs, dont la race. Certaines races sont en effet plus robustes et résistantes. Elles sont donc susceptibles de dépasser les 10 à 12 ans.

A titre d’exemple, l’espérance de vie du lapin bélier nain et du lapin nain tête de lion est de 10 ans tandis de celle du lapin angora est de 8 ans seulement. D’autres éléments tels que l’alimentation, l’environnement de vie ou encore les soins ont également une influence considérable sur la longévité de ces animaux.

Le lapin nain est connu pour être mignon, joueur et intelligent. Mais il est aussi fragile. Quelle est alors son espérance de vie moyenne ?

Les précautions à prendre pour optimiser l’espérance de vie d’un lapin nain

Voici quelques précautions à prendre pour optimiser la longévité d’un lapin nain.

1.      Le nourrir correctement

Le lapin nain est un animal herbivore. Il se nourrit principalement de foin, qui devrait d’ailleurs constituer environ 70 % de son alimentation. Il doit aussi manger régulièrement des légumes riches en fibres. Mais attention ! Cet animal ne mange pas de graines, ni de céréales. Encore moins de la viande.

2.      Le placer dans un environnement adapté

Le lapin nain aime jouer. Sa cage doit donc être spacieuse, propre et sécurisé, afin qu’il puisse gambader et courir sans se mettre en danger. Il est également important de lui fournir des jouets à ronger et à gratter car il en a besoin. Par ailleurs, il s’agit d’un animal particulièrement sociable. Il lui faut donc de la compagnie pour être heureux et épanoui. A noter toutefois qu’il est parfois de nature possessif. Autrement dit, il peut avoir du mal à partager son territoire et à cohabiter avec d’autres individus, même ses congénères. Néanmoins, cela s’arrange progressivement à mesure qu’il s’habitue à leur présence.

3.      Les soins

L’espérance de vie d’un lapin nain dépend aussi énormément du soin qui lui est accordé. Avant tout, il est essentiel de respecter son calendrier de vaccination. Aussi, il faut l’emmener voir un vétérinaire au moindre comportement anormal : irritabilité, manque d’appétit ou encore diarrhée. D’ailleurs, une visite de routine une ou deux fois par an chez le professionnel est fortement conseillée pour préserver sa santé.

Conclusion

En bref, le lapin nain peut vivre jusqu’à 8 à 12 ans, voire plus, si son propriétaire s’en occupe bien. Son environnement de vie doit être adaptée à ses besoins et nettoyé régulièrement. Il faut en outre veiller à lui donner la nourriture qui lui convient. Il est aussi essentiel de le vacciner et de le soigner correctement. Enfin, il faut lui donner beaucoup d’amour et prendre le temps de jouer avec lui.