Les meilleures solutions pour calmer une grossesse nerveuse chienne

Related Articles

La grossesse nerveuse chienne est un trouble hormonal. Elle se produit lorsqu’après une montée de chaleurs, la femelle non stérilisée n’a pas été saillie et présente pourtant des symptômes de grossesse. Parmi les autres symptômes de la grossesse nerveuse qu’on peut rencontrer, il y a le léchage des mamelles ou de la vulve, l’adoption d’objets de substitution de petits et un changement de comportement. Quelles sont les meilleures solutions pour y remédier ? Voici nos recommandations.

Toujours voir le vétérinaire

Lorsque vous suspectez que votre chienne souffre d’une grossesse nerveuse, ne tentez rien de vous-même sans l’avoir préalablement emmenée chez le vétérinaire.

Seul ce dernier pourra confirmer avec un diagnostic et vous recommander de meilleures solutions à prendre. De manière générale, lorsque le diagnostic est confirmé, le vétérinaire prescrira à votre chienne des inhibiteurs de prolactine. L’inhibiteur de prolactine, une fois administrée à la chienne, permet de freiner la sécrétion de prolactine, l’hormone qui est à l’origine de la production de lait chez le chien femelle.

Le traitement avec ces médicaments dure une semaine à dix jours selon la gravité des symptômes de votre chienne. Il est recommandé de continuer d’administrer du médicament inhibiteur de prolactine même deux jours après la disparition de tout symptôme. Cela afin de se parer de toute éventuelle rechute. Ce médicament permet de terminer la lactation de votre chienne tout en lui apportant un soulagement.

Une solution plus douce : l’homéopathie

Si vous êtes plutôt versés sur les traitements naturels, il existe des solutions naturelles pour calmer une grossesse nerveuse de chienne. Il s’agit du traitement avec la fève de Saint Ignace ou Ignatia amara qui a pour effet de tranquilliser la chienne souffrant d’une grossesse nerveuse. Évidemment, pour connaitre les doses à administrer, il est toujours recommandé de consulter un vétérinaire homéopathe qui vous conseiller mieux.

Solution définitive à la grossesse nerveuse de chienne

Si à long terme, vous ne souhaitez plus que votre chienne souffre de grossesse nerveuse, pensez à une solution définitive : la stérilisation. Il s’agit d’un traitement préventif, surtout si votre chienne fait de multiples rechutes. La stérilisation permet non seulement de prévenir les grossesses nerveuses, mais aussi de prévenir les grossesses non désirées.

La stérilisation présente un double avantage. Premièrement, elle supprime totalement les périodes chaleurs de la chienne ainsi que tous les symptômes qui vont avec. Et deuxièmement, la stérilisation prévient des effets secondaires de la grossesse nerveuse des chiennes. En effet, après avoir subi une grossesse nerveuse, la chienne peut souffrir d’infection mammaire par exemple ou d’infection de l’utérus. Grâce à la stérilisation, ces risques sont réduits.

D’autant plus, plus vous agissez plus tôt, moins vous exposez votre animal à ces risques. De plus, la stérilisation est plus efficace lorsqu’elle est faite assez tôt.

Il existe ainsi de nombreuses solutions pour calmer et traiter une grossesse nerveuse de chienne. La règle la plus importante à retenir est de consulter rapidement votre vétérinaire dès lors que les symptômes de grossesse nerveuse apparaissent.

Au besoin, pour lui apporter plus de confort, achetez-lui un coussin apaisant pour chien.

Articles Similaires

Articles Populaires

Tout ce qu’il y a à savoir avant d’utiliser un collier pour chien

Promener son chien est une activité agréable et utile pour l’animal. Il permet à son propriétaire de nouer des liens avec son compagnon à...

Fiche complète sur le chien loup de Saarloos

Si vous avez un grand jardin clôturé, vous avez l’endroit idéal pour adopter un chien loup de Saarloos. C’est une race encore peu répandue...

Nourriture pour chien avec problème de foie, les aliments à privilégier

Le foie constitue un organe d’une importance majeure pour la digestion des chiens. En plus de la filtration du sang des toxines, il est...